To obtain other languages or formats, please contact us
Reference : V-F-CR-F-01010-A
Date : 10/2008
Country/Region : IRAQ
Title : Iraq : millions at risk from contaminated water
Duration : 00:10:00
Confidentiality level : public
Publication restrictions : publication without restrictions
Copyright : ICRC
Production company : ICRC
ICRC producer :
POWELL, Janet
Cameraman : SAAD, Omar
Editor : GRAENISCHER, Laurent
Description : Le Comité international de la Croix-Rouge a déclaré que des millions de personnes, dans une grande partie de l'Irak, risquent de tomber malades par défaut de soins de santé adéquats et de services corrects d'approvisionnement en eau et d'assainissement.
"On a constaté ces derniers mois quelques améliorations en termes de sécurité et de services essentiels. Les personnes qui ont maintenant accès à des services de santé et à l'eau potable sont plus nombreuses. Mais beaucoup trop d'Irakiens n'ont toujours pas d'autre choix que de boire de l'eau polluée et de vivre dans des conditions insalubres" a expliqué Juan Pedro Schaerer, chef de la délégation du CICR pour l’Irak. "Il en résulte qu’un plus grand nombre de malades essaient de se faire soigner dans un système de soins de santé qui a déjà atteint ses limites."
Le CICR est particulièrement préoccupé par les personnes vivant dans des ménages non reliés à un réseau d'eau (c'est-à-dire environ 40% des ménages, surtout dans les campagnes et les faubourgs). Elles doivent, soit acheter de l'eau – au prix moyen de 50 cents US pour 10 litres –, soit, si elles sont trop pauvres pour en acheter, en prendre dans les rivières et les puits, qui sont souvent pollués. Même les ménages qui sont approvisionnés par canalisation connaissent régulièrement des problèmes dus à un manque chronique de maintenance et aux innombrables branchements illégaux sur le réseau. En outre, comme les ordures ménagères ne sont pas ramassées et les eaux usées pas traitées, la santé de nombreux Irakiens est constamment en danger.
Il s'ensuit que de nombreuses personnes contractent des maladies liées à l’eau, ce qui met à plus rude épreuve encore les hôpitaux et les dispensaires déjà confrontés à un manque de ressources.
Le personnel médical est confronté à une pénurie chronique de matériel médical et d'équipement. Les structures médicales très délabrées et parfois dépassées ne sont ni entretenues ni désinfectées correctement. Les coupures d'électricité sont courantes, et de nombreuses structures doivent avoir recours à des générateurs d'appoint. Beaucoup d'Irakiens ne peuvent tout simplement pas se permettre les soins dont ils ont besoin. La chirurgie spécialisée et le traitement de maladies telles que le cancer ne sont souvent disponibles que dans certains hôpitaux des grandes villes.
L’eau, l'assainissement et les soins de santé sont parmi les principales préoccupations du CICR en Irak. Pour cette seule année, environ 4 millions de personnes ont bénéficié de réparations réalisées par le CICR sur les systèmes d'approvisionnement en eau et d'assainissement ainsi que dans des dispensaires et des hôpitaux. Les spécialistes du CICR dans ces domaines aident les autorités à réparer et à entretenir les stations de pompage qui alimentent des centaines de milliers de personnes en eau potable. L'institution fournit également des médicaments et des pansements chirurgicaux aux hôpitaux.
Récemment, le CICR a renforcé sa présence dans le pays. « Nous pouvons mieux aider les gens parce que nous avons maintenant un meilleur accès à eux qu’auparavant, a indiqué Juan Pedro Schaerer. Nous prévoyons d'augmenter progressivement notre aide sur l'ensemble du territoire irakien. Les besoins ne cessent de croître, malgré les efforts considérables des autorités et une assistance humanitaire accrue. »
Juan Pedro Schaerer a aussi souligné le fait que la situation de nombreux civils reste précaire. « De toute évidence, on compte moins de morts parmi les civils qu'au plus fort du conflit. Pourtant, chaque jour, des hommes, des femmes et des enfants sont tués ou blessés lors d'attaques menées sans discrimination. Le CICR rappelle à toutes les parties au conflit qu’ils ont, en vertu du droit international humanitaire, l’obligation de protéger et de respecter les civils. »
Original language : International soundtrack
English title : Iraq : millions at risk from contaminated water
Colour/B&W : colour
Original material/format : DVCam
Best material/format available : DVCam

×
×