To obtain other languages or formats, please contact us
Reference : V-F-CR-F-02377-N
Date : 27/06/2018
Country/Region : NIGER
Title : Niger : pour de nombreux migrants la route s'arrête à Agadez
Duration : 00:04:58
Confidentiality level : public
Publication restrictions : publication without restrictions
Copyright : ICRC
Production company : ICRC
ICRC producer :
SECK, Mouhamadou Birom
Editor : SECK, Mouhamadou Birom
Production reference : AV891N
Description : Aux portes du désert Ténéré, Agadez, il y a peu de temps encore, connaissait un flux important de dizaines de milliers de migrants traversant le Sahel vers l’Europe, en quête de sécurité et d’une vie meilleure. Mais ce n'est plus le cas aujourd’hui. La route et ses dangers, de nouvelles politiques migratoires toujours plus restrictives, tant en Europe qu'au Niger en ont découragé beaucoup.
Agadez reste une ville de transit pour de nombreux migrants expulsés des pays limitrophes - notamment de l’Algérie et de la Libye, qui choisissent de recommencer leur vie. Entre un Nord de plus en plus inaccessible et un retour au pays improbable, certains travaillent, fondent une famille, mais leur statut de migrants illégaux les maintient dans un état de vulnérabilité et d'incertitude.
Depuis l’entrée en vigueur d’une loi pour lutter contre l’immigration illégale, les migrants se sont faits plus discrets mais parallèlement les besoins humanitaires ont augmenté. La Croix-Rouge (CICR, Croix-Rouge nigérienne et Croix-Rouge française) aide les plus vulnérables d’entre eux en leur fournissant des soins de base. Depuis le début de l’année près de 3’000 migrants ont été aidés par des équipes de la Croix-Rouge française tant dans un centre de santé que lors de visites de «ghettos» où vivent des migrants. Maux liés à une mauvaise hygiène, infections respiratoires, paludisme sont tour à tour soignés et des visites prénatales effectuées. A titre de comparaison, l’an passé pendant la même période 1817 migrants étaient pris en charge.
Le flot de migrants vers le Nord ne s'est pas tari pour autant. Près de la gare routière, un kiosque de téléphones portables soutenu par le CICR a été installé pour permettre aux migrants qui n’ont plus de contacts avec leurs familles d’appeler gratuitement leurs proches. Près de 3'500 appels ont été facilités depuis le début de l’année. « Ils ont droit à deux minutes d’appel. Ensuite, on sensibilise le migrant sur l’importance d’avoir de l’eau et surtout de mémoriser deux ou trois numéros de sa famille pendant le voyage », explique Abdoul Razak Aliou, volontaire de la Croix-Rouge nigérienne.
Pour le Mouvement, il ne s’agit ni d’encourager ni de décourager la migration mais d’apporter tout simplement une réponse à des besoins humanitaires criants et de la dignité à celles et ceux qui ont choisi la route.
Original language : International soundtrack
French title : Niger : pour de nombreux migrants la route s'arrête à Agadez
Colour/B&W : colour
SD/HD : HD
Resolution : 1920 x 1080
Aspect ratio : 16/9
Original material/format : H264
Best material/format available : ProRes 422

×
×